Home Gestion Informatique Assistance informatique Le financement des systèmes informatiques pour les PME

Le financement des systèmes informatiques pour les PME

0
Le financement des systèmes informatiques pour les PME

L’investissement informatique représente un enjeu financier pour les PME/PMI.

Les sociétés de financement spécialisées leur proposent différentes offres allant de la simple location au rachat des matériels utilisés : revue de détail. Matériels, logiciels et prestations de services, l’investissement informatique représente un poste important pour une PME : «L’acquisition de solutions informatiques passe d’une problématique de possession à une logique d’utilisation ».

Différentes formules existent : la location financière ou évolutive, le leasing ou crédit-bail. Des mots qui expriment des réalités différentes.

a) La location évolutive, également appelée location opérationnelle, ajoute à la précédente la possibilité de faire évoluer tout ou partie du matériel pendant la durée de la location. Selon des conditions préétablies ou avec des clauses de renégociation. Ce mode de contrat répond aux besoins de déléguer la gestion d’un parc, plus ou moins avancée selon les services proposés par le loueur. Une PME peut également recourir à ce type de contrat via le rachat de son parc informatique: le loueur l’acquiert alors au prix convenu, et met en place une location évolutive avec un loyer pour chaque élément. Une solution pour récupérer de l’argent liquide et linéariser ses dépenses. En fin de contrat, le matériel reste la propriété du loueur, société commerciale. Comme pour la location opérationnelle, les loyers peuvent, dans certains cas, être considérés comme une charge opérationnelle non mentionnée au bilan.

b) Le crédit-bail (leasing ou location avec option d’achat) permet à l’entreprise (le preneur) d’acquérir un bien par l’intermédiaire d’un tiers (le crédit-bailleur) auquel elle le loue, avec la possibilité d’en devenir propriétaire à la fin du contrat. Proposé exclusivement par un établissement financier, le crédit-bail est légalement très encadré et offre peu de souplesse. Le prix du matériel en fin de contrat est défini au départ. Les charges d’exploitation constituées par les loyers sont obligatoirement mentionnées au bilan.

Vous avez des questions sur ces mots de financement ? N’hésitez pas à nous contacter.

eleifend amet, libero quis, dictum suscipit tristique ante.